Rechercher
  • Sonia Rousseau

L comme Lamineur




Durant ce challenge A-Z de 2021, nous allons partir à la découverte des métiers perdus, ou qui persistent tant bien que mal dans le temps, malgré les nouvelles technologies.


Qu'est-ce que le métier de lamineur?

"Le lamineur est chargé de laminer les métaux à l'aide d'un laminoir."

LAMINOIR : c'est une machine composée de 2 rouleaux tournant en sens contraire entre lesquels on fait passer les pièces de métal pour les rendre plus fines.




Le métier entre 1600 et 2000


C'est un métier majoritairement masculin.

On compte moins de 3% de femmes pratiquant le métier de lamineur.


C'est un métier que l'on retrouve en Belgique et en France, particulièrement dans le Nord-Est de la France. Les deux villes où l'on va avoir le plus de lamineurs sont Le Havre et Paris.


Voici le nombre de lamineur que l'on retrouve selon les recensements menés par le site collaboratif Geneanet :

Entre 1600 et 1700 : 40 lamineurs.

Entre 1700 et 1800 : 1 998 lamineurs.

Entre 1800 et 1900 : 42 243 lamineurs.

Entre 1900 et 1950 : 19 854 lamineurs.

Entre 1950 et 1975 : 5 867 lamineurs.

Entre 1975 et 2000 : 1 904 lamineurs.



Histoire des laminoirs, l'outil principal


On retrouve des laminoirs à main dès le XVe siècle. Il faut attendre 200 ans pour voir les premiers laminoirs à eau, qui fonctionne grâce à une roue à eau.


Le métier de lamineurs va connaitre une grande évolution avec l'apparition de la machine à vapeur. Le laminage des métaux va devenir important.


On doit également citer le laminage à chaud, une technique inventé à la Tredegar Iron and Coal Company en Galles dans les années 1905. Le laminoir à chaud peut donc laminer une bande de 200 mm de large en continu.




Avez-vous des lamineurs dans votre arbre généalogique ?


Si vous avez des ancêtres qui ont exercés cette profession de lamineur ou si vous connaissez plus d'informations sur ce métier, n'hésitez pas à laisser un commentaire !





12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout