Rechercher
  • Sonia Rousseau

E comme Etameur







Durant ce challenge A-Z de 2021, nous allons partir à la découverte des métiers perdus, ou qui persistent tant bien que mal dans le temps, malgré les nouvelles technologies.


Qu'est-ce que le métier d'étameur ?

"Ouvrier qui, dans une miroiterie, dépose le tain derrière la glace des miroirs."
"Ouvrier qui étame les métaux".
ETAMER : "Recouvrir (un métal, un ustensile en métal) d'une mince couche d'étain pour empêcher l'oxydation."


Le métier entre 1600 et 2000


C'est un métier majoritairement masculin, même si l'on retrouve 2% de femmes.


C'est un métier que l'on retrouve principalement en France et également un peu en Belgique.


Voici le nombre d'étameur que l'on retrouve selon les recensements menés par le site collaboratif Geneanet :

Entre 1600 et 1700 : 116 étameurs.

Entre 1700 et 1800 : 1 308 étameurs. .

Entre 1800 et 1900 : 7 551 étameurs.

Entre 1900 et 1950 : 8 029 étameurs.

Entre 1950 et 1975 : 1 543 étameurs.

Entre 1975 et 2000 : 479 étameurs.





Le métier d'étameur


L'étameur est la personne qui étame, c'est-à-dire qui met de l'étain, contrairement au métier du rétameur qui, lui, remet en état les ustensiles métalliques qui sont endommagés avant de les étamer à nouveau.


L'étamage du cuivre s'effectue au moyen d'étain en fusion qui est déposé à la main avec une étoupe pour les ustensiles de cuisine en cuivre. Pour les ustensiles en fer la technique du "blanc" consiste à plonger l'ustensile dans un bain d'étain fondu.



Le savoir-faire des étameurs


Pourquoi faut-il étamer les ustensiles de cuisine ?


Le cuivre est un métal qui s'oxyde avec le temps. Il réagit à l’oxygène : l’eau, l’air et le feu. Le résultat ultime de cette oxydation est le « vert de gris » dangereux pour la santé.


C’est pourquoi il est impératif de déposer à l’intérieur d’une pièce en cuivre une fine couche d’étain qui neutralise l’oxydation du cuivre au contact des aliments.


L’étamage est nécessaire lorsque le cuivre apparaît à l’intérieur de l’ustensile.


L’étamage n’a pas vocation à embellir une pièce de cuivre mais de le rendre compatible alimentaire. Après étamage, l’on retrouve à l’extérieur la couleur primitive du cuivre qui est mat.




Avez-vous des étameurs dans votre arbre généalogique ?


Si vous avez des ancêtres qui ont exercés cette profession d'étameur ou si vous connaissez plus d'informations sur ce métier, n'hésitez pas à laisser un commentaire !





49 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout