Rechercher
  • Sonia Rousseau

S comme Saunier





Durant ce challenge A-Z de 2021, nous allons partir à la découverte des métiers perdus, ou qui persistent tant bien que mal dans le temps, malgré les nouvelles technologies.


Qu'est-ce que le métier de saunier ?

"Un saunier est un travailleur qui récole le sel dans des marais salants."
"Un saunier est aussi un récoltant de sel travaillant dans des sauteries, où ils obtenaient le sel en chauffant l'eau sur des feux de bois."

NB : le saunier est aussi connu sous le nom de paludier.



Le métier entre 1600 et 2000


C'est un métier majoritairement masculin.

On compte moins de 10% de femmes pratiquant le métier de saunier.


C'est un métier que l'on retrouve principalement en France, particulièrement dans les grandes villes comme Lons-le-Saunier ou dans les villes côtières situées près de l'Atlantique : La Rochelle, Bordeaux, Saint-Nazaire, etc...


Voici le nombre de sauniers que l'on retrouve selon les recensements menés par le site collaboratif Geneanet :

Entre 1600 et 1700 : 29 504 sauniers.

Entre 1700 et 1800 : 78 624 sauniers.

Entre 1800 et 1900 : 63 547 sauniers.

Entre 1900 et 1950 : 4 854 sauniers.

Entre 1950 et 1975 : 948 sauniers.

Entre 1975 et 2000 : 326 sauniers.





Où trouver les sauniers ?


Les sauniers sont présents sur les côtes françaises, mais aussi dans les terres, notamment près de Lons-le-Saunier, dans le Jura. La particularité des salines de cette ville est que le sel n'est pas marin mais provient des sources d'eau salée, qui sont formées par les gisements de sel gemme remontés à la surface lors de la formation du massif du Jura.


Ensuite, les sauniers sont bien évidemment présent le long de la côte Atlantique de la France, notamment entre XVIIe et le XIXe siècle.



Histoire du sel

A l'époque médiévale, on avait une taxe sur le sel : il s'agit de la gabelle. Le sel avait une utilisation bien plus indispensable qu'aujourd'hui puisque le sel permettait de la bonne conservation des aliments. Ce sel était donc conservé par des officiers royaux dans des greniers à sel.


Le salaire du saunier consistait en une partie de sa récolte du sel : il s'agit du privilège du franc-salé. Ils étaient donc exonérés de la gabelle.



Avez-vous des sauniers dans votre arbre généalogique ?


Si vous avez des ancêtres qui ont exercés cette profession de saunier ou si vous connaissez plus d'informations sur ce métier, n'hésitez pas à laisser un commentaire !





16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout