Rechercher
  • Sonia Rousseau

F comme Ferblantier






Durant ce challenge A-Z de 2021, nous allons partir à la découverte des métiers perdus, ou qui persistent tant bien que mal dans le temps, malgré les nouvelles technologies.


Qu'est-ce que le métier de ferblantier ?

"Le ferblantier est un fabricant d'outils et ustensiles, souvent ménagers (casseroles, assiettes, lanternes) en fer recouvert d'une couche d'étain (fer-blanc)."


Le métier entre 1600 et 2000


C'est un métier majoritairement masculin.

On compte moins de 2% de femmes pratiquant le métier de ferblantier.


C'est un métier que l'on retrouve principalement en France, mais aussi au Québec où le métier persiste encore. On retrouve également des ferblantiers en Algérie et dans les pays européens comme la Roumanie, la Pologne ou l'Italie. Le foyer mère de ce métier est la ville de Strasbourg.


Voici le nombre de ferblantier que l'on retrouve selon les recensements menés par le site collaboratif Geneanet :

Entre 1600 et 1700 : 586 ferblantiers.

Entre 1700 et 1800 : 20 779 ferblantiers.

Entre 1800 et 1900 : 198 490 ferblantiers.

Entre 1900 et 1950 : 74 362 ferblantiers.

Entre 1950 et 1975 : 15 968 ferblantiers.

Entre 1975 et 2000 : 4 830 ferblantiers.





Qui sont les ferblantiers ?


Sur un point étymologique, il faut préciser que l'appellation de ferblantier tire son nom du fer-blanc, principal composant du métier.


Aujourd'hui, le métier de ferblantier a plusieurs significations :

- Ouvrier qui fabrique des ustensiles de ménage ou de jardinage en acier galvanisé.

- Artisan qui fabrique les emballages alimentaires métalliques comme les conserves.

- Ouvrier couvreur-zingueur qui vont poser des toitures en acier galvanisé ou en métal.




Avez-vous des ferblantiers dans votre arbre généalogique ?


Si vous avez des ancêtres qui ont exercés cette profession de ferblantier ou si vous connaissez plus d'informations sur ce métier, n'hésitez pas à laisser un commentaire !





77 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout