• Sonia Rousseau

B comme Simone BERTRAND DE BEAUVOIR


« Pour moi, le bonheur était avant tout une manière privilégiée de saisir le monde ; si le monde change au point de ne plus pouvoir être saisi de cette façon, le bonheur n'a plus tant de prix » - 1939





SA NAISSANCE


Simone Lucie Ernestine Marie BERTRAND DE BEAUVOIR nait le 9 janvier 1908 à Paris (75) dans le 6e arrondissement.


AD 75 - 6 N 246


Transcription


L'an mil neuf cent huit, le onze janvier à neuf heures du matin, Acte de naissance de Simone Lucie Ernestine Marie, du sexe féminin, née le neuf janvier courant à quatre heures et demie du matin, au domicile de ses père et mère. Fille de Georges Charles Joseph BERTRAND DE BEAUVOIR, âgé de vingt-neuf ans, avocat, et de François Marie Thérèse Lucie BRASSEUR, son épouse, âgée de vingt-deux ans, sans profession, domiciliés à Paris, boulevard de Montparnasse, 103.

Dressé par Nous, Constant PAVY, adjoint au Maire, Officier de l'Etat-Civil du sixième arrondissement de Paris, sur la présentation de l'enfant et la déclaration faite par le père en présence de Charles, cordonnier, âgé de quarante-sept ans, propriétaire, domicilié à Paris, rue Delambre, 1, et de Adrien VERLIAC, âgé de vingt-neuf ans, sans profession, domicilié à Paris, boulevard Saint-Germain, 209, témoins qui ont signé avec le déclarant et Nous après lecture.

Note marginale : Décédée à Paris , 14eme, le 14 avril 1986.

SA FAMILLE

Simone est l'aînée d'une autre soeur, Hélène BERTRAND DE BEAUVOIR, de l’union de Georges BERTRAND DE BEAUVOIR et de Françoise BRASSEUR.




ARBRE GÉNÉALOGIQUE




Simone va réaliser sa scolarité au cours Désir, autrement dit à l'Ecole de l'Abbaye, une école réservée aux filles de familles plutôt bourgeoises. Elle se démarque par ses capacités intellectuelles et souhaite s'affirmer en tant qu'écrivaine, même si cela n'est pas considéré comme quelque chose de sa catégorie.


Après l'obtention de son bac en 1925, elle va réaliser ses études dans deux établissements : l'Institut catholique de Paris pour se former aux mathématiques, et l'Institut Sainte-Marie de Neuilly pour les lettres.


L'année suivante, elle se lance dans des études de philosophie où elle obtiendra son certificat de philosophie générale en 1927. En 1929, elle sera reçue seconde au concours d'agrégation de philosophie . Elle exerce son métier de professeur de philosophe.



SON MARIAGE


Simone BERTRAND DE BEAUVOIR se met en couple avec Jean-Paul SARTRE, sans jamais vouloir se marier.



Simone va adopter une fille : Sylvie LE BON - BERTRAND DE BEAUVOIR.




UNE FEMME PHILOSOPHE ET ENGAGÉE


Simone fonde une revue Les temps modernes avec plusieurs intellectuels connus comme Jean-Paul SARTRE, Raymond ARON ou Boris VIAN.


En 1949, elle publie un livre qui connait un grand succès : Le Deuxième Sexe.


En 1954, elle obtient le prix Goncourt pour son ouvrage Les Mandarins.


Simone BERTRAND DE BEAUVOIR s'engage et signe de nombreux manifestes dont :

- Le Manifeste des 121, aussi connu sous le nom de Déclaration sur le droit à l'insoumission dans la guerre d'Algérie, en 1960.

- Le Manifeste des 343, en 1971, qu'elle va également rédigé en protestation pour le droit à l'avortement, notamment suite aux violences faites aux femmes en Algérie.

- La Tribune de Gabriel Matzneff, en janvier 1977, durant l'affaire de Versailles.


En 1964, elle publie un livre qui va évoquer le décès de sa mère, Une mort très douce.


Simone BERTRAND DE BEAUVOIR s'engage auprès de la cause des femmes, en devenant en 1977, directrice de la rédaction de la revue Questions féministes, puis en 1981, reprend la direction de la revue qui avait été dissoute et qui revient sous le nom de Nouvelles Questions féministes.


SON DÉCÈS


Simone BERTRAND DE BEAUVOIR décède le 14 avril 1986 à Paris, dans le 14e arrondissement, à l'âge de 78 ans.


AD 75 - 14 D 656


Transcription


Le quatorze avril mil neuf cent vingt-six, à quinze heures cinq, est décédée, 27 rue du Faubourg Saint Jacques, Simone Lucie Ernestine Marie BERTRAND DE BEAUVOIR, née à Paris 6eme arrondissement, le 9 janvier 1908, écrivain, domiciliée à Paris 14e arrondissement, 11 bis rue Schoelcher, fille de Georges Charles Joseph BERTRAND DE BEAUVOIR, et de Françoise Marie Thérèse Lucie BRASSEUR, décédés. Célibataire. Dressé le seize avril mil neuf cent quatre-vingt-six, à neuf heures quarante, sur la déclaration de Brigitte HUET, vingt-six ans, adjoint administratif, 27 rue du Faubourg Saint Jacques, qui lecture faite et invitée à lire l'acte a signé avec Nous, Monique AIRAULT, fonctionnaire municipal délégué dans les fonctions d'Etat-Civil par le Maire du quatorzième arrondissement de Paris.





















27 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout